Logo

Insémination

Intrauterine insemination

Si vous ne parvenez pas à concevoir naturellement, nous pouvons procéder à une insémination. Cela consiste à injecter du sperme dans l'utérus de la femme. Il est ainsi plus facile et plus rapide pour les spermatozoïdes d'atteindre les trompes de Fallope, où l'ovule est fécondé.

Insémination homologue et hétérologue


Une distinction est faite entre l'insémination homologue et hétérologue. Dans l'insémination homologue, le sperme provient du partenaire de la femme. Dans l'insémination hétérologue, on utilise le sperme d'un donneur provenant d'une banque de sperme. Il existe 3 banques de sperme au Danemark : European Sperm Bank, Cryos International et SellmerDiers et nous travaillons avec toutes ces banques. 



Quand l'insémination est-elle appropriée ?


  • La qualité du sperme masculin est légèrement réduite, c'est-à-dire qu'il y a peu de spermatozoïdes ou des spermatozoïdes à mobilité réduite dans l'éjaculat.

  • Absence d'ovulation ou cycle irrégulier de plus de 35 jours chez la femme.

  • Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).

  • Si le couple n'est pas parvenu à une grossesse après 12 mois d'essais et que les deux partenaires ne présentent pas d'autres indications d'infertilité.

  • Si le couple ne peut pas avoir de rapports sexuels.



Quand l'insémination avec donneur est-elle appropriée ?

  • Couples qui n'ont pas conçu après des tentatives de FIV avec ICSI/TESE.

  • Si la femme est célibataire ou lesbienne.       

  • Le partenaire de la femme est infertile, par exemple à cause d'un manque de sperme.

  • Le partenaire de la femme souffre, par exemple, d'une grave maladie héréditaire.

Quelle est la procédure d'insémination ?

1. Déterminer le bon moment

Il est important que l'insémination ait lieu peu avant ou le jour de l'ovulation. À l'aide d'échographies et/ou de tests d'ovulation, le médecin peut calculer le moment de l'ovulation de manière très précise.

2. Purification du sperme

Une fois le jour venu, il faudra utiliser le sperme frais ou congelé d'un donneur. Lorsque du sperme frais est utilisé dans une insémination homologue, le partenaire doit fournir un échantillon de sperme le jour même. Celle-ci est purifiée en laboratoire de manière à ce qu'il ne reste que des spermatozoïdes ayant une bonne mobilité. 

3. Introduction du sperme

Un cathéter souple est utilisé pour introduire le sperme purifié directement dans l'utérus de la femme. C'est ce qu'on appelle l'insémination intra-utérine (IIU). Le traitement ne prend que quelques minutes.

Stimulation hormonale


L'insémination peut être effectuée pendant le cycle dit spontané de la femme, c'est-à-dire son cycle naturel. Toutefois, les chances de réussite peuvent être meilleures chez certaines femmes si la maturation des ovules est soutenue par de faibles doses d'hormones et la planification de l'ovulation par une injection. 



Quelles sont les chances de réussite ?


Les chances de réussite de l'insémination dépendent de plusieurs facteurs, tels que l'âge et l'état de santé de la femme, la qualité du sperme du partenaire et un éventuel traitement hormonal. Il est normal que les femmes ne tombent pas enceintes après le premier traitement. Par conséquent, plusieurs tentatives sont généralement nécessaires.

Y a-t-il des risques ou des effets secondaires ?


Les risques de la fécondation assistée sans stimulation hormonale sont très faibles. En cas d'utilisation de cathéters très souples et flexibles, l'utérus n'est presque jamais endommagé pendant l'insémination. 

 

L'hormonothérapie peut faire mûrir plus d'un ovule, d'où un risque accru de grossesse multiple. Les échographies réalisées avant l'insémination peuvent enregistrer le nombre et la taille des follicules de manière assez précise, de sorte que le risque de grossesse multiple peut être évalué avec une relative certitude. Si plusieurs gros follicules sont détectés, il peut être nécessaire d'interrompre le traitement pour éviter un risque accru de grossesse multiple.


En outre, les hormones peuvent mettre le corps à rude épreuve. Très rarement, un syndrome dit de hyperstimulation est observé.  Cela peut provoquer des nausées, des douleurs abdominales sévères, un essoufflement ou une rétention d'eau dans l'estomac. Ces complications sont rares. Lors de votre consultation préalable au traitement, le médecin vous expliquera comment fonctionne le traitement et s'il existe des risques ou des effets secondaires.



Il est important que vous consultiez un médecin si vous avez :


  • Des douleurs sévères aggravées

  • Des saignements abondants et croissants

  • De la fièvre

  • Une augmentation des écoulements malodorants


Vous devez consulter immédiatement un médecin si vous ressentez des étourdissements, un essoufflement, des palpitations et des rougeurs, car il peut s'agir de signes d'une réaction allergique.

 

Évitez de vous baigner et de nager pendant les 24 heures suivant l'insémination, car il existe un faible risque d'infection. Sinon, il n'y a aucune autre précaution à prendre. Cependant, il est important de vivre aussi sainement et normalement que possible. Vous pouvez faire de l'exercice, aller au travail et faire les choses que vous faites d’habitude.

more treatments

Vous souhaitez en savoir plus sur nos traitements ?

Pre-footer

Vous voulez commencer votre parcours de fertilité ? Nous sommes là pour vous !

Prenez un rendez-vous en ligne et nous vous guiderons tout au long de la procédure.