Logo

Hystérosonogramme (HSN)

Hysteroscopy mirroring

Pour tomber enceinte, que ce soit par le biais d’un rapport sexuel ou par insémination, il faut qu’il y ait un passage au moins dans une de vos trompes de Fallope. S'il n'y a pas de passage, l'ovule et les spermatozoïdes ne peuvent pas se rencontrer, et la fécondation de l'ovule ne peut pas avoir lieu.

Si le passage dans la trompe de Fallope est réduit, le risque de grossesse extra-utérine augmente. Nous vous recommandons donc de faire vérifier le passage de vos trompes de Fallope par une échographie avec une étude de passage appelée hystérosonogramme (HSN).

Le HSN est une condition préalable dans le cas d’une insémination stimulée par les hormones. Si vos deux trompes de Fallope sont fermées, la seule option pour tomber enceinte est le traitement par FIV.

Passage dans des trompes de Fallope avec HSN

 

La plupart des femmes ont un passage normal dans les trompes de Fallope, mais si vous avez des antécédents de maladie inflammatoire pelvienne, de chlamydia, d'appendicite, d'endométriose ou d'autres affections suspectées de causer des dommages à vos trompes de Fallope, le risque accru d'altération du passage ou de blocage des trompes de Fallope est accentué. Une maladie inflammatoire pelvienne asymptomatique (« infection silencieuse ») associée à la chlamydia peut également survenir et provoquer un rétrécissement ou un blocage de vos trompes de Fallope. 

 

Vous pouvez passer un examen HSN dans notre clinique pour déterminer si le passage dans vos trompes de Fallope est suffisant pour permettre une grossesse. Dans les hôpitaux et les cliniques de radiographie, une étude peut être réalisée à l'aide de produits de contraste avec imagerie radiographique simultanée. Le test est appelé hystérosalpingographie (HSG). 

 

 

 

Comment se déroule le HSN

 

L'examen est effectué entre le 7e et le 12e jour du cycle, après l'arrêt des règles et avant la période prévue de l'ovulation. Il n’est pas possible de procéder à une insémination lors du même cycle que l’examen du HSN. Avant d’effectuer l’examen, un test négatif à la chlamydia de moins de 3 mois doit être apporté au dossier.  

 

Le HSN proprement dit se déroule sur un lit gynécologique. Après le lavage du col de l'utérus (pour empêcher les bactéries de pénétrer dans la cavité utérine), on insère un fin cathéter fin et un scanner. Au cours de l'analyse, on injecte un liquide est dans l'utérus afin que le technicien puisse suivre le passage du fluide à travers les trompes de Fallope. Si les trompes de Fallope sont fermées, le fluide ne peut pas circuler librement. 

 

Certaines personnes peuvent ressentir des douleurs similaires à celles de la menstruation pendant l'examen. Le HSN se fait sans anesthésie, la plupart des femmes peuvent reprendre une activité normale immédiatement après l'examen. La prise d’un analgésique peut être judicieux une heure avant un HSN. Vous aurez l'occasion de vous reposer avant de rentrer chez vous. 

 

Après le HSN, on observe parfois des pertes très fines et peut-être des saignements. L’utilisation d’une serviette hygiénique est donc recommandée après avoir passé l’examen. Le risque d'infection est minime, mais si vous ressentez des douleurs ou une montée de fièvre dans les jours qui suivent l'examen, il est important de contacter un médecin pour un éventuel traitement. Même si cela n’est pas forcément nécessaire, vous pouvez prendre un analgésique à base de paracétamol. Si l’examen ne détecte pas un passage normal d’une de vos deux trompes de Fallope, notre médecin vous informera des étapes suivantes. Il peut être conseillé de subir un examen laparoscopique des trompes de Fallope ou de procéder directement au traitement par FIV.

more treatments

Vous souhaitez en savoir plus sur nos traitements ?

Pre-footer

Vous voulez commencer votre parcours de fertilité ? Nous sommes là pour vous !

Prenez un rendez-vous en ligne et nous vous guiderons tout au long de la procédure.